Moins d’incendies ont fait plus de dommages à Sept-Îles en 2019 en raison de celui de la rue Père-Divet

Un incendie majeur sur Père-Divet le samedi 31 août

Le chef du Service de protection contre les incendies à la Ville de Sept-Îles, Denis Jutras est fier du bilan de 2019, avec 31 incendies comparativement à 45 l’année précédente. Seul l’incendie mortel d’un immeuble à logements en septembre sur la rue Père-Divet porte ombrage au bilan des pompiers au niveau des dommages.

Le nombre d’appels à 481 est aussi en baisse. Les efforts de prévention, les inspections et les visites à domicile contribuent à réduire les risques, selon Denis Jutras.

Denis Jutras, chef pompier à Sept-Îles

Le chef pompier à Sept-Îles louange l’efficacité de la nouvelle organisation avec principalement des pompiers à temps plein. L’équipe du Service de protection des incendies couvre un territoire de 116 km, incluant la communauté d’Uashat mak Maliotenam.

Denis Jutras, chef du Service de protection contre les incendies à la Ville de Sept-Îles