Motoneiges dans les champs : peu de solutions, il faut miser sur la bonne foi

Des motoneigistes circulent dans les champs des Jardins de Gallix. (Photo : Facebook, Josée Picard)

La propriétaire des Jardins de Gallix a déjà confronté elle-même les motoneigistes délinquants qui circulent sur ses champs de petits fruits, mais la police l’a avisé qu’elle ne pouvait agir de la sorte.

Josée Picard a lancé un cri du cœur sur ses réseaux sociaux dans les derniers jours. Des motoneigistes sortent des sentiers et circulent dans ses champs. Se faisant, ils abîment les plants bien cachés sous le couvert de neige.

Même le poids d’un humain ou d’un chien peut faire des dommages, explique-t-elle.

Mme Picard n’en est pas à son premier hiver avec une telle problématique. Elle a tout essayé : des panneaux d’affichage, le dépôt de plaintes officielles, et même, de confronter elle-même les individus dans le but de les sensibiliser.

Josée Picard, propriétaire des Jardins de Gallix

C’est au printemps qu’elle connaîtra l’ampleur exacte des dommages. D’ici là, elle espère que son message sera entendu et que les motoneigistes longeront la forêt pour éviter les plants.