Normand Ambroise devient le premier président Innu de Destination Sept-Îles Nakauinanu

Annulation de la croisière de lundi, Destination Sept-Îles Nakauinanu se prépare pour 2 navires en deux jours, dont le retour du Queen Mary 2 début octobre.

Normand Ambroise succède à Mirka Boudreau à la présidence de la corporation responsable de l’accueil des croisiéristes internationaux à Sept-Îles, Uashat mak Mani-utenam. Il devient le premier Innu à la tête du conseil d’administration de Destination Sept-Îles Nakauinanu.

Le conseil de bande ITUM fait partie intégrante de l’organisation depuis le début au même titre que le Port et la Ville de Sept-Îles. «C’est une belle première que franchit l’organisation, en désignant un autochtone pour occuper ce poste, explique le nouveau président Normand Ambroise. Un président innu, ça confirme que nous sommes ensemble dans ce beau projet», ajoute-t-il.

Nakauinanu signifie «là où l’on s’arrête». Le nouveau conseil d’administration présidé par le conseiller politique d’Uashat mak Mani-utenam souligne le travail de Mirka Boudreau qui s’est impliquée avec brio, malgré toutes les vagues qu’a traversé le monde des croisières au cours des deux dernières années.

Marie-Ève Cyr de Tourisme Sept-Îles agira comme vice-présidente, Patsy Keays du Port de Sept-Îles comme secrétaire-trésorière. Le PDG du Port de Sept-Îles Pierre D. Gagnon, l’agent touristique de la Société de développement économique d’Uashat Mak Mani-Utenam, Serge McKenzie et le directeur général de Tourisme Côte-Nord Paul Lavoie complètent la composition du conseil.

Devenue récemment cheffe d’escale, Suzanne Cassista remarque que l’industrie des croisières a été durement touchée par la pandémie. La prochaine saison est en préparation, même s’il y a encore plusieurs inconnus dans les scénarios d’accueil. L’équipe de DSIN garde espoir qu’il y aura bel et bien des touristes sur les quais de croisières en 2022.