On ne peut plus sauver l’Hôtel de Ville de Sept-Îles, selon Réjean Porlier

L'Hôtel de Ville de Sept-Îles.

Le maire de Sept-Îles est ouvert à diverses options pour un nouvel Hôtel de Ville, mais pas question de sauver le bâtiment de la rue DeQuen. Les bureaux, l’informatique et les archives de la ville devront déménager. L’Hôtel de Ville ne répond plus aux besoins, affirme Réjean Porlier.

Si le CISSS Côte-Nord n’a pas besoin du terrain dans le cadre de l’agrandissement de l’Hôpital, le 546 DeQuen sera quand même démoli. Réjean Porlier comprend la décision du Centre intégré de santé d’opter pour un stationnement multiétage, mais croit que le projet de 100M$ à l’Hôpital empiétera de toute façon sur les terrains de la ville.

Entrevue avec le maire de Sept-Îles Réjean Porlier

Le site de l’ancienne Maison Boudreault sur la rue Arnaud n’est pas assez vaste pour un Hôtel de Ville. Il faudrait exproprier le presbytère Saint-Joseph, selon le maire. La Ville de Sept-Îles attend des études concernant d’autres endroits dans le centre-ville traditionnel et sur le boulevard Laure. La population sera consultée par la suite.