Ouverture exceptionnelle du 33e Festival CinéSEPT avec «L’Océan vu du cœur»

Le coordonnateur du CinéSEPT Christophe James, la réalisatrice de «L’Océan vu du cœur» Iolande Cadrin-Rossignol et le guide navigateur Jacques Gélineau

Présente à Sept-Îles ce jeudi pour la cérémonie d’ouverture du 33e festival CinéSEPT, la réalisatrice Iolande Cadrin-Rossignol décrit son documentaire comme le dernier message du célèbre scientifique Hubert Reeves décédé récemment. Tourné en partie dans le Saint-Laurent avec le guide-navigateur écologiste de la Côte-Nord Jacques Gélineau, le film d’ouverture «L’Océan vu du cœur» engendre réflexion et émotion autour des changements climatiques.

Cet événement inaugural du festival du film au Ciné-Centre de Sept-Îles comprend un 5 à 7 animé, des projections et une table de discussion avec des artisans du documentaire. Iolande Cadrin-Rossignol collabore avec Hubert Reeves depuis 25 ans. «L’Océan vu du cœur» s’inscrit dans une suite de production sur la vie et les passions de l’astrophysicien amoureux de la nature.

Entrevue avec Jacques Gélineau navigateur et Iolande Cadrin-Rossignol réalisatrice

L’Innue d’Ekuanitshit Uapukun Mestokosho contribue à la réflexion du documentaire «L’Océan vu du cœur». Elle apporte le point de vue des Premières Nations qui se mobilisent dans la lutte aux changements climatiques. Elle sera également présente ce soir à la cérémonie d’ouverture du CinéSEPT.