Paix syndicale de 4 ans : ArcelorMittal souhaite planifier un bel avenir

L'usine de boulette de fer de Port-Cartier. (Photo : ArcelorMittal mines Canada 2013)

La compagnie minière ArcelorMittal affirme qu’elle déploiera graduellement son programme de transformation pour devenir un modèle mondial, maintenant qu’elle a signé un contrat de travail de 4 ans avec ses employés syndiqués Métallos à Port-Cartier et Fermont.

En entrevue au lendemain de l’acceptation par une forte majorité de l’entente de principe négociée avec le syndicat, la porte-parole d’ArcelorMittal, Annie Paré précise que d’importants investissements sont prévus, dont 300M$ en 2021.

La stabilité qu’apporte la fin de la grève permet de miser sur le prix du fer favorable sur le marché mondial et la solidité de l’organisation d’ArcelorMittal sur la Côte-Nord pour développer un avenir prospère.

Entrevue avec Annie Paré, directrice des communications ArcelorMittal Exploitation Minière Canada