Pas de déclin du français à Sept-Îles

Les dernières données du recensement 2021 publiées récemment par Statistique Canada témoignent d’un déclin du français au Canada et au Québec. Sept-Îles résiste bien au phénomène. 95% de la population a comme première langue officielle le français, bien mieux que le reste du Québec situé à 77,5 %. 

Le français est la langue officielle de 26075 septiliens, soit 19 habitants sur 20. Même si le nombre de locuteurs a diminué de presque 1000 en 10 ans, il représente le même poids démographique, suivant le déclin du nombre d’habitants à Sept-Îles. 

Le portrait des langues maternelles est lui aussi inchangé. C’est le français pour une grande majorité de septiliens : 87,2%. L’innu suit avec 8,3% et l’anglais 2,7%. Les autres langues représentent désormais quelques centaines de personnes (espagnol, italien…) ce qui peut s’expliquer par l’accueil d’immigrants pour des besoins de main-d’œuvre. 

Le bilinguisme progresse

7795 Septiliens sont bilingues français-anglais. Ce qui représente 28,49%, un chiffre bien en dessous de la moyenne provinciale à 46,4%. Pourtant, la ville part de plus loin. En 2011, il y a 10 ans, les bilingues représentaient à peine 25% de la population.