Pas de panique, on ne manquera pas de papier de toilette à Sept-Îles

Les magasins de grande surface ont connu une journée très achalandée hier après l’annonce des premières mesures restrictives liées à la pandémie de coronavirus. À Sept-Îles, nous ne manquerons pas de papier de toilette, nous assure-t-on à la Pharmacie Jean Coutu, mais il n’y a plus de «Purell» depuis un mois.

La propriétaire de la Pharmacie Jean Coutu de Sept-Îles Audrey Lachapelle invite les consommateurs à ne pas céder à la panique. Les camions de livraison continuent d’acheminer sur la Côte-Nord les produits comme mouchoirs et papiers hygiéniques, un arrivage est prévu aujourd’hui.

La pharmacienne a obtenu l’assurance de ses fournisseurs qu’elle ne manquera pas de médicaments. Inutile de renouveler des prescriptions pour plusieurs mois. Actuellement, la pharmacie n’a plus de masques, d’alcool à friction et les produits pouvant servir à fabriquer du Purell sont en baisse.

Les épiceries dépendent des grandes chaînes et de leurs fournisseurs pour remplir leur étalage. Hier, un peu partout au Québec, des gens se sont mis à stocker certains produits comme la nourriture et les mouchoirs.