Pas de pénurie de main d’œuvre à la Sûreté du Québec Côte-Nord

Le poste de la Sûreté du Québec à Port-Cartier

Le Capitaine des postes de la Sûreté du Québec de Pentecôte à Blanc-Sablon, Jean-Pierre Tessier, ne s’inquiète pas du manque d’effectifs pour son secteur. Il apprécie également l’ajout de cadets qui œuvrent en prévention pour la saison estivale.

Une cinquantaine de policiers basés à Sept-Îles, 14 à Port-Cartier et 20 à Havre-Saint-Pierre veillent à la sécurité de la population. D’autres y sont également en permanence aux poste d’Unamen Shipu et Blanc-Sablon. Le Centre de service de la SQ à Sept-Îles qui gère l’est de la Côte-Nord fait parfois affaire à des effectifs de l’extérieur pour les vacances, mais pas cette année.

Entrevue complète avec le Capitaine Jean-Pierre Tessier

Pour l’été 2021, il y a également le retour des cadets à vélo et à pied, qui commence ce 14 juin. Ils assureront une présence dans les quartiers et les parcs, et répondront aux demandes de renseignements des citoyens à Sept-Îles et Port-Cartier. Ils travailleront en complémentarité avec les patrouilleurs, en effectuant de la surveillance et de la prévention auprès de la population.

Les cadets de la Sûreté du Québec sont de retour cet été dans plus de 70 municipalités régionales de comté (MRC), villes et municipalités de la province pour une 11e année.