Pêche au crabe 2021: quotas à la baisse et prix à la hausse

Équipe de Pêcherie Uapan débarquant du crabe des neiges à Sept-Îles en 2019

L’absence de glace dans le Saint-Laurent facilitera le début de la pêche au crabe dès mercredi en Haute-Côte-Nord et le 1er avril de Pointe-des-Monts à Natashquan. Les pêcheurs de la vaste zone 16 devront accepter une autre baisse de quotas, qui sera compensée par une hausse du prix au débarquement.

Le responsable de la pêche au crabe des neiges pour quelques conseils de bande innus avec l’agence AMIK Serge Langelier croit que la ressource a été exploitée à la limite. L’ancien directeur du Regroupement des pêcheurs de la Haute et Moyenne-Côte-Nord connaît très bien le cycle de reproduction de l’espèce. Nous sommes dans le creux de la vague de crabe disponible pour la pêche.

Les baisses de quotas de 15% en 2019 et 25% l’an dernier ne semblent pas suffire. Les indices d’abondance demeurent faibles et une autre baisse de 15% s’impose pour 2021. Par contre le prix s’annonce meilleur avec un marché québécois toujours au rendez-vous en début de saison et peu de crabe en inventaire aux États-Unis.

«Les relevés post-saison ont été peu encourageants. Il faut admettre une baisse de 15% et une reprise vers 2023 ou 24», affirme Serge Langelier. Les mêmes mesures sanitaires liées à la pandémie s’appliqueront sur les bateaux de pêche et sur les quais de débarquement pour la saison 2021.