Pêche Côte-Nord 2023 | crevette en déclin, crabe moins payant et pas de nouveau quotas de homard

La valeur des débarquements de produits marins a chuté de 31% sur la Côte-Nord en 2023 (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

L’industrie de la pêche sur la Côte-Nord a enregistré une nette diminution de 31% de la valeur des débarquements, avec la baisse du prix du crabe des neiges et le déclin des stocks de crevettes nordiques. Les pêcheries ont tout de même généré des revenus de 50,4 M$ en 2023, avec 9 300 tonnes de produits marins.

Seuls les débarquements de homard ont augmenté. 2023, a été l’année la plus difficile pour les pêcheurs de la Côte-Nord avec une baisse de 13% des captures, comparativement à la moyenne des cinq années précédentes, souligne le journal spécialisé Pêche Impact.

Le prix du crabe, qui a chuté de 60%, est en grande partie responsable de la perte de 31% des revenus de l’industrie. La baisse des prises de hareng et des poissons pélagiques a aussi joué un rôle.

La valeur du homard débarqué l’été dernier fait passer cette espèce de la 4e à la 2e position en termes d’importance. L’industrie espérait l’attribution de plus de permis de pêche au homard, considérant une ressource en croissance depuis quelques années.

Dans l’ensemble du Québec maritime, les captures ont enregistré une chute de 24,2% sur les marchés. La valeur des pêcheries québécoises est passée de 463 à 351 millions de dollars en un an, ce qui est directement associé à la forte baisse du prix du crabe des neiges.