Pénurie d’effectifs en santé: Des infirmières de Sept-Îles doivent encore reporter leurs vacances

Le climat de travail ne semble pas s'améliorer à l'hôpital de Sept-Îles

La forte pénurie d’infirmières à l’Hôpital de Sept-Îles rend la planification des vacances d’été difficile pour une deuxième année. La présidente du syndicat Nathalie Savard déplore une gestion irrespectueuse des gens qui travaillent dans le réseau de la santé Côte-Nord.

Au-delà des conditions de travail en négociation avec le gouvernement du Québec, le syndicat qui représente les infirmières, les auxiliaires et les inhalothérapeutes conclut que le CISSS Côte-Nord n’arrive pas à garder son personnel en ne les traitant pas convenablement. La situation des infirmières de Sept-Îles n’est qu’un exemple du manque d’écoute de l’employeur, selon Nathalie Savard.

Nathalie Savard, présidente SIISNEQ

La présidente du SIISNEQ Nathalie Savard critique l’augmentation de la main d’œuvre indépendante par le CISSS Côte-Nord. Le phénomène nuit non seulement au recrutement, mais empêche l’établissement de garder ses employés avec une bonne gestion.

Entrevue avec la présidente du syndicat des intervenantes en santé du nord est québécois Nathalie Savard