Pétition étudiante contre la fin des bals des finissants à l’aréna de Sept-Îles

Les finissants de l’école Manikoutai adressent une pétition au maire de Sept-Îles Réjean Porlier pour lui demander l’accès à l’aréna pour le bal de fin d’année. La Ville met fin à son partenariat avec la Commission scolaire. L’école secondaire est contrainte d’organiser le bal au Carrefour La Baie, avec 150 places de moins.

Chaque finissant aura droit seulement à deux invités, incluant ses parents. Les jeunes de Manikoutai déplorent la situation. La pétition rappelle que chacun rêve d’un bal grandiose après ses études secondaires. Elle déplore «le peu de collaboration d’une ville vieillissante où rien n’est instauré pour inciter les jeunes à s’établir.»

La Ville de Sept-Îles change sa formule pour la Fête des bénévoles, qui se fera en avril. Elle n’est donc plus intéressée à partager les frais pour les décors du Bal des finissants à l’aréna comme elle le fait depuis plusieurs années.

Le responsable du bal pour l’école Manikoutai Sylvio Dacosta précise que la décision de la Ville ne donne pas le choix d’aller vers une salle plus petite pour les 150 finissants de l’année scolaire 2019-20.