Pierre Rouxel cherche de la relève pour la recherche sur l’écriture nord-côtière

Pierre Rouxel a fondé en 2006 le Grénoc qui publie la revue Littoral.

Fondateur du Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière et de la revue Littoral qui prépare son 17e numéro pour le printemps, Pierre Rouxel souhaite de la relève pour poursuivre en région l’œuvre qu’il a initiée avec le Cégep de Sept-Îles. La matière à étudier, elle, ne s’épuise pas, puisque la Côte-Nord est présente dans la littérature de diverses époques.

L’écriture nord-côtière est bien vivante, constate Pierre Rouxel. Les lancements chaque année au Salon du livre de la Côte-Nord démontrent une effervescence croissante. Le Grénoc et la revue Littoral fondés en 2006, arrivent à un tournant de leur petite histoire. Le laboratoire du Nord de l’Université du Québec à Montréal s’apprête à prendre le relai, puisqu’il n’y a pas d’équipe de relève au Cégep de Sept-Îles.

Entrevue: Pierre Rouxel fondateur du Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière Grénoc

Longtemps bénévole de la revue d’histoire de la Côte-Nord, l’ancien enseignant arrivé à Sept-Îles en 1972 s’est toujours intéressé aux écrits de sa région d’adoption.

Pierre Rouxel animera un café-causerie sur l’écriture nord-côtière à la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre le samedi 12 novembre en après-midi. Le chercheur et professeur retraité partagera sa passion et fera découvrir la richesse et la diversité des écrits associés à la région et ses occupants.