Plus de 7000 élèves de la Côte-Nord ont bénéficié des services d’Alloprof qui célèbre ses 25 ans

Une consultation auprès d'Allo prof se traduit souvent par des meilleures notes au bulletin. (photo Courtoisie Alloprof)

Devenue une institution phare dans le domaine de l’accompagnement éducatif au Québec, Alloprof célèbre son 25e anniversaire. L’organisme a été cofondé en 1996 et est toujours dirigé par Sandrine Faust, originaire de Sept-Îles. Plus d’un million d’élèves, dont environ 7000 sur la Côte-Nord ont profité de ce projet ambitieux créé pour soutenir la réussite scolaire des jeunes Québécois.

Les élèves ayant autrefois bénéficié de ces services sont maintenant les parents et les enseignants. Alloprof a contribué en 25 ans à transformer toute une génération en offrant plus de 230 millions d’accompagnements éducatifs.

Une Septilienne enthousiasme

«Alloprof, c’est bien plus qu’un service d’aide aux devoirs, c’est un réel projet de société, s’enthousiasme la coordonnatrice septilienne Sandrine Faust. La poursuite des études et l’obtention d’un diplôme comptent dans la vie d’un individu, mais aussi pour toute la société, en offrant des perspectives professionnelles plus diversifiées et valorisantes», ajoute-t-elle.

Fière de ses accomplissements, Alloprof regarde vers l’avenir en annonçant ses prochains grands chantiers, comme la refonte de ses exercices interactifs, et la personnalisation des services grâce à l’implantation d’outils dotés d’intelligence artificielle. L’organisme prévoit également élargir son offre pour répondre aux besoins des communautés autochtones et des élèves anglophones d’ici 2024.

«Vous m’avez sauvé la vie et j’exagère même pas! C’est le genre de chose que l’on entend souvent venant d’élèves ou de parents, ce qui démontre à quel point les jeunes veulent réussir et que l’accompagnement d’Alloprof peut être déterminant dans leur parcours», témoigne la fondatrice et coordonnatrice d’Alloprof Sandrine Faust.