Plus de saumons dans nos rivières cet été

Le saumon de l’Atlantique est légèrement plus nombreux dans nos rivières cet été. Il est en déclin dans la région de la Côte-Nord depuis environ dix ans, cependant, le nombre de montaisons est en hausse cet été.

La Fédération québécoise pour le saumon atlantique qui compile des donnés sur les montaisons a dévoilé quelques chiffres intéressants.

Par exemple, à la rivière Trinité, dans la Manicouagan, 715 saumons ont été comptés jusqu’à maintenant, en 2020 et à pareille date, on en avait compté seulement 256.

Même scénario à la rivière Godbout, où 1082 saumons ont été recensés, contre 852 pour l’ensemble de la saison dernière.

Myriam Bergeron la Directrice générale de la Fédération a expliqué lors d’un entretien avec Radio-Canada que c’est une bonne nouvelle, mais qu’il faut tout de même poursuivre les mesures de protection du saumon comme la remise à l’eau.

La Fédération songe également à limiter le nombre de captures à une par jour au lieu de deux pour donner une chance à nos rivières.

Au niveau scientifique, difficile de savoir pourquoi le saumon est moins nombreux depuis 10 ans sur la Côte-Nord, l’hypothèse de l’acidification des rivières est cependant probable.