Plus d’un demi-million pour le transport collectif de la Côte-Nord

Le service Taxibus ne suffit pas à Sept-Îles, chaque ménage a besoin d'au moins une voiture selon l'IRIS.

Le gouvernement du Québec signe deux ententes visant la bonification des services de transport collectif avec la MRC de Minganie et la MRC de Sept-Rivières. Une somme de 538 000$ est accordée pour assurer du transport de qualité à la population, à un coût équitable.

Une partie de l’argent sert au maintien du lien par autobus entre Havre-Saint-Pierre et Sept-Îles, explique le préfet Luc Noël. La MRC de la Minganie évalue la possibilité de prendre la relève d’Intercar avec un minibus ou via une entente avec Taxibus.

Le secteur Sept-Îles/Port-Cartier reçoit 206 500$ du ministère des Affaires municipales pour le transport collectif.Le préfet de Sept-Rivières Alain Thibault se dit très heureux de signer une entente qui bonifie la qualité de vie de la population.

«L’an dernier, notre gouvernement s’est donné comme priorité de faciliter les déplacements sur le territoire nordique, pour ceux qui y habitent, rappelle le ministre responsable de la Côte-Nord Jonatan Julien. Les partenariats annoncés hier assureront jusqu’en 2025 aux citoyens de la Minganie et de Sept-Rivières l’accès à des services de transport bonifiés», déclare-t-il.