Pourquoi c’est si long avant d’implanter le compostage à Sept-Îles?

Sept-Îles prévoit mettre en place une troisième collecte en 2024. (crédit photo Caroline Robert)

Plusieurs citoyens posent la question à leurs conseiller municipal: pourquoi on retarde la collecte des matières organiques à Sept-Îles? Les élus ont obtenu quelques réponses de la direction générale, qui précise que les Septiliens sont loin d’être les seuls au Québec.

Plusieurs villes attendent après le gouvernement selon le directeur général de Sept-Îles, Patrick Gwilliam. Le plan de gestion des matières organiques de la MRC Sept-Rivières est à la remorque des subventions et des autorisations du gouvernement du Québec. Ce dernier ajoute qu’une grève des fonctionnaires retarde le processus.  

«Sept-Îles est prête pour le compostage, mais a besoin d’autorisation. La collecte de trois bacs, bleu, vert et brun devrait débuter en 2024», a répondu Patrick Gwilliam en séance publique hier soir.

La ville dépense des sommes considérables pour la gestion des déchets. Encore hier, le conseil municipal a voté deux règlements d’emprunts pour près de 6M$ pour des équipements respectant les normes environnementales au site d’enfouissement technique. Le conseiller Guy Berthe croit que le compostage va permettre de ralentir l’utilisation de ces sites coûteux de gestion des déchets.