Première tempête en vue: Transports Québec et ses partenaires sont prêts à déneiger la 138 de la Côte-Nord

Le ministère des Transports voit à l’entretien de près de 2000 km de route sur la Côte, principalement la 138 et la 389. Alors qu’Environnement Canada annonce la première bordée samedi, Transports Québec se dit prêt à répondre à toute éventualité pour assurer la sécurité des usagers.

Le conseiller en communication du ministère québécois des Transports l’ancien Septilien Jean-Philippe Langlais explique que 90% du travail d’entretien hivernal est réalisé à contrat par des entrepreneurs ou les municipalités. Tous ces contrats sont en vigueur depuis le 2 octobre jusqu’au 4 mai, avec possibilité de prolongement au besoin.

Entrevue avec Jean-Philippe Langlais, conseiller en communication Transport Québec

Le gouvernement utilise 170 000 tonnes d’abrasifs de sable et de pierre, ainsi que 30 000 tonnes de sel de déglaçage en moyenne chaque hiver sur la Côte-Nord. Le site web et l’application Québec 511 constituent des outils précieux pour planifier des déplacements sur le réseau. Ils fournissent en continue l’information sur les conditions routières. Les routes de la Côte-Nord sont évaluées quotidiennement, précise le porte-parole de Transports Québec.

Jean-Philippe Langlois rappelle que le ministère a installé des murs brise-vents composés de palette de bois pour prévenir la poudrerie entre Sept-Îles et Port-Cartier. Il a revu ses pratiques pour les fermetures de route lors de tempête, toujours par mesures de sécurité.

Environnement Canada a publié aujourd’hui un bulletin météorologue spéciale pour Sept-Rivières, la Minganie et la Basse-Côte-Nord. Il annonce pour samedi une dépression qui va apporter d’importantes quantités de neige, de forts vents, de la poudrerie et même de la pluie verglaçante.