Presque six mois après son retour, la STQ dresse un bilan positif du NM F.-A.-Gauthier

Photo du traversier F.-A.-Gauthier(Denis Lévesque-Arsenal Media)

(Mon Matane) Presque six mois après son retour au port de Matane, le bilan semble positif pour la Société des Traversiers du Québec et son navire amiral, le F.-A.-Gauthier. Après de longs mois en cale sèche à tenter de trouver la solution aux problèmes qui ont affecté les moteurs et propulseurs du navire et des investissements majeurs, les jours sombres semblent maintenant loin derrière pour la haute direction de la traverse de Matane-Baie-Comeau-Godbout.

Selon Alexandre Lavoie, porte-parole à la STQ, les moteurs et propulseurs se comportent exactement comme prévu. Le navire dans son ensemble a retrouvé un grand niveau de fiabilité. On précise qu’il n’y a eu aucun départ annulé (outre pour raisons de conditions météorologiques défavorables) depuis sa remise en service le 26 janvier dernier.

Toujours d’après M. Lavoie, la haute direction de la STQ demeure en contact étroit avec les fabricants des moteurs et des propulseurs afin de s’assurer du niveau de satisfaction d’efficacité à atteindre tout en soulignant que l’analyse quotidienne se poursuit concernant une grande quantité de paramètres sur ces équipements afin d’en prévoir le comportement.

Comme il n’y a pas eu d’arrêt technique tel que prévu au printemps en raison de la pandémie, la remise en service pour le gaz naturel liquéfié  devra attendre alors que le F.-A.-Gauthier fonctionne au diesel depuis son retour en opération en raison de certaines pièces pour l’entretien normal du système qui proviennent d’outre-mer. Monsieur Lavoie dit que l’on vise une remise en service du GNL le plus rapidement possible. Pour le moment, il n’y a toujours aucune date connue pour le prochain arrêt technique du navire.

Rappelons que l’horaire d’été est en place depuis le 15 juillet dernier et que le navire fera la navette chaque jour, à deux reprises, entre Matane et la Côte-Nord jusqu’en septembre prochain.