Priorité 2024 de la ministre régionale | Agir dans les pénuries de logements et de main-d’œuvre

La ministre Kateri Champagne Jourdain a bravé la tempête de ce mercredi pour venir jaser de ses priorités 2024 à la radio de Sept-Îles.

Fière de son bilan de 2023 avec des annonces effectuées avec 16 ministres en visite sur la Côte-Nord, Kateri Champagne Jourdain veut s’attaquer en 2024 aux dossiers de l’habitation, de la main-d’œuvre et des infrastructures. La ministre responsable de la région au gouvernement du Québec juge que tout est en place pour l’avancement des grands dossiers comme le prolongement de la 138 et le pont sur le Saguenay.

Elle admet que le dossier du pont est celui que les Nord-Côtiers parlent le plus aux élus provinciaux. La ministre Kateri Champagne Jourdain affirme que chaque semaine, elle défend les intérêts de la Côte-Nord et sensibilise ses collègues du conseil des ministres sur les réalités régionales. Avec maintenant plus de deux ans d’expérience au sein de l’appareil de l’État, elle se sent d’attaque pour faire bouger des choses.

Entrevue avec Kateri Champagne Jourdain, ministre québécoise de l’Emploi responsable de la Côte-Nord Première partie

L’économie va bien dans le comté de Duplessis. La députée et ministre Kateri C Jourdain applaudit devant le dynamisme des leaders Innus de la Côte-Nord qui multiplient les initiatives de création d’emploi. Elle rappelle que le rôle du gouvernement est d’accompagner les promoteurs qui s’intéressent aux ressources de la région.

Elle souhaite aussi l’émergence de promoteurs privés pour augmenter le nombre de logements disponibles sur la Côte-Nord. Kateri C Jourdain assure que Québec a mis en place des programmes et que les budgets sont disponibles pour soutenir les initiatives en habitation.

Entrevue avec Kateri Champagne Jourdain, ministre québécoise de l’Emploi responsable de la Côte-Nord Deuxième partie

La ministre caquiste de l’Emploi responsable de la Côte-Nord reconnaît que le recrutement dépend de l’attractivité. « La pénurie de main-d’œuvre nécessite un ensemble de solutions. Il faut inclure tout le monde, les Immigrants, les Premières Nations… Nous travaillons sur la formation, les compétences… »

Kateri C Jourdain étudie plusieurs idées pour favoriser le recrutement de travailleurs et l’établissement de nouvelles familles dans sa région natale. « En priorité, je veux stimuler le dynamisme de nos villes, nos communautés. Il faut faire en sorte que les gens aient envie de s’installer ici. Ça passe par de meilleurs services et aussi par nos infrastructures comme arénas et piscines », conclut la ministre régionale.