Projet de 40 M$ | Le Port de Baie-Comeau voit grand

Image - Courtoisie Port de Baie-Comeau

Le Port de Baie-Comeau a dévoilé mercredi ses plans pour un grand projet de réfection de son terminal no 5 au coût dépassant les 40 M$.

Il s’agit là de la réfection du Terminal no 5, qui date du début des années 60 et qui deviendrait un terminal portuaire multimodal.

La présidente-directrice générale du Port, Karine Otis, explique que l’installation est désuète depuis très longtemps et qu’elle n’est pas utilisée depuis les années 80. « Quand on regarde sur le long terme, la demande est là. Donc on veut avoir des infrastructures à la hauteur et ce quai va nous le permettre. »

Le Port compte avec ce projet ouvrir de nouvelles opportunités d’affaires, tout en renforçant le rôle du port en tant que levier de développement régional durable.

Selon Mme Otis, plusieurs projets dans la région auront besoin d’un terminal comme celui-là pour aboutir « Même si on est en période de ralentissement économique, il y a des projets importants en discussion dans la région. Et pour qu’ils soient viables, ils ne pourront pas passer par Port-Cartier, Sept-Îles ou Saguenay. Donc on doit répondre présent pour qu’ils puissent se réaliser. » La PDG du port fait notamment référence à des projets de biomasse forestière et de graphite.

Le projet est estimé à environ 43 M$ pour le moment. Une demande de financement a été effectuée auprès du ministère des Transports du Québec à hauteur de 19,4 M$ dans le cadre du plan en infrastructures maritimes.
Des consultations préliminaires ont été menées dans les dernières semaines auprès d’une trentaine d’organisations et des premières nations.

La Corporation de gestion du Port espère obtenir les autorisations environnementales en 2024 pour pouvoir débuter les travaux rapidement. L’échéancier prévoit une mise en service de ce terminal pour 2028.