Protection du caribou | Quelle cohabitation entre l’industrie forestière et les Innus ?

(photo Courtoisie Conseil de la Première Nation des Innus Essipit)

Même si les Innus d’Essipit et de Pessamit militent pour la protection du caribou, l’objectif n’est pas de nuire à l’industrie forestière mais de trouver des solutions ensemble. 

Les représentants des premières nations d’Essipit et de Pessamit seront à la COP 15 pour mettre à l’ordre du jour l’inaction du gouvernement du Québec face à la perte de biodiversité de leur territoire. 

Quelques entreprises font de la coupe forestière sur la Côte-Nord. Du côté d’Essipit, c’est Boisaco qui cohabite avec les innus sur le territoire ancestrale du Nitassinan. 

Le directeur développement et territoire au conseil des premières nations d’Essipit, Michael Ross, explique que la cohabitation avec la compagnie forestière se passe bien : « on a des discussions ensemble, on est sensibilisé à l’enjeu des emplois pour le développement économique régional ».

L’intervention devant la scène internationale lors de la COP 15 permettra aussi de « passer le message au gouvernement pour s’assurer que les industries écopent le moins possible ».

Entrevue complète avec Michael Ross, directeur développement et territoire au conseil des Innus d’Essipit.