Qualité de l’eau | C’est un A pour les plages Nord-Côtières

Les plages de la Côte-Nord ont obtenu une bonne côte pour la qualité bactériologique des eaux de baignade d’après le bilan estival annuel du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. 

Le ministère par le biais de son programme Environnement Plage a testé la qualité de l’eau de deux plages de la région de la mi-juin à la fin août, et le bilan est positif. 

Les deux plages de la région qui participent au programme, celle du Centre de plein air du Lac Des Rapides et la Plage du lac Daviault, ont toutes deux obtenues une note moyenne de A. 

Une plage participante fait l’objet d’une interdiction d’accès dès que les résultats d’analyse des échantillons de ses eaux de baignade conduisent à l’attribution d’une cote D. C’est arrivé à Sept-Îles cet été lorsque la plage du lac des rapides avait été interdite à la baignade pendant quelques jours en juillet en raison d’une contamination bactériologique à l’origine inconnue. 

Environnement-Plage est un programme volontaire qui vise à informer la population de la qualité bactériologique des eaux de baignade des plages publiques admissibles et qui y participent dans l’ensemble du Québec.