Québec offrira une troisième dose de vaccin à certains groupes

Les personnes de plus de 70 ans pourront obtenir une troisième dose de vaccin sur une base volontaire au Québec.

En point de presse mardi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a présenté les modalités entourant cette nouvelle approche de la campagne de vaccination.

Pour cette clientèle, il faudra toutefois attendre 6 mois après l’administration de la deuxième dose pour obtenir une dose de rappel. Il ne sera pas obligatoire de recevoir une troisième dose pour conserver son passeport vaccinal valide.

Cette recommandation s’appuie sur les plus récentes observations scientifiques selon lesquelles la protection vaccinale diminuerait légèrement chez les 80 ans et plus après 6 mois. Par prudence, Québec permettra une dose de rappel dès 70 ans.

Comme c’était le cas pour les doses précédentes, la prise de rendez-vous sera possible via la plateforme clic santé. Les plages de rendez-vous seront disponibles pour les 80 ans et plus à compter du 16 novembre puis pour les 75 ans plus, le 18 novembre et finalement pour les plus de 70 ans, le 23 novembre.

La dose de rappel est également conseillée pour les personnes qui ont été doublement vaccinées avec AstraZeneca / COVISHIELD pour leurs deux premières doses. Les personnes qui ont reçu deux doses de ces vaccins pourront se prévaloir d’une dose de rappel à condition de respecter un intervalle de 6 mois dès le 25 novembre. Dans ce contexte, la troisième dose offerte sera un vaccin ARNm comme ceux de Moderna ou Pfizer.

Par ailleurs, Québec se dit prêt à débuter la vaccination des 5 à 11 ans aussitôt que Santé Canada donnera son feu vert à l’opération. L’objectif du ministre de Dubé demeure de compléter cette opération d’ici les fêtes.