Record au Lac Bloom: La cadence continue de monter dans un contexte mondial plus difficile

La fin des travaux de la Phase II entraîne des records de production au Lac Bloom. (photo Facebook Minerai de fer Québec)

Champion Iron annonce une production trimestrielle record. La cadence augmente au rythme prévu au lac Bloom. La Phase II complétée à la mine de fer près de Fermont permet une réduction du coût d’exploitation appréciée, alors que le contexte est plus difficile sur le marché mondial.

«Nos volumes de minerai de fer vendus durant le trimestre ont grimpé de près de 43 % comparativement à la même période de l’année précédente. Notre production record est attribuable au travail et au dévouement de notre équipe», commente le chef de la direction de Champion iron, David Cataford.

La compagnie a transporté une production record de 2 857 300 tonnes métriques de concentré à haute teneur pour le trimestre terminé le 30 septembre 2022. Champion annonce aussi des ventes record pour la même période.

Le marché a changé

Les résultats financiers ont subi l’effet positif des volumes plus élevés de minerai de fer vendu, qui a toutefois été largement contrebalancé par le recul des prix de référence.

Le prix de vente moyen du fer du lac Bloom est passé de 174,6$ US la tonne en 2021 à 120,6$ en 2022. Le minerai de Champion qui a transité par le quai de Pointe-Noire du Port de Sept-Îles dans les derniers mois a été exporté principalement à des clients en Chine, au Japon, en Corée du Sud et en Europe.

Études intéressantes

«Notre équipe finalise l’étude de faisabilité visant à évaluer la production de bouletage à réduction directe, qui constituera la base de notre transition potentielle vers des produits à valeur ajoutée pour la chaîne d’approvisionnement d’une industrie sidérurgique plus verte», a déclaré hier David Cataford.

Champion Iron attend les résultats en 2023 de plusieurs études, dont la possibilité d’augmenter jusqu’à 69% la pureté du fer du Lac Bloom servant à alimenter la fabrication de boulettes. En collaboration avec un important aciériste d’envergure internationale, une autre étude évalue l’opportunité de remettre en service l’ancienne usine de bouletage de Pointe-Noire Sept-Îles, afin de produire des boulettes à réduction directe.

Les résultats de l’étude de faisabilité sur l’exploitation d’un gisement Kami, situé entre Fermont et Labrador City dans la fosse du Labrador sont aussi attendus bientôt.