Réédition du «Journal de bord d’une expédition en ski» du Septilien Simon Proulx

En librairie depuis mardi, le livre «Une traversée nordique. Journal de bord d’une expédition en ski» raconte les 410 km de ski de fond en solo entre Port-Cartier et Fermont de l’aventurier Septilien Simon Proulx. Passionné de plein air avant l’heure, l’ancien prof d’éducation physique du Cégep de Sept-Îles s’est fait autant philosophe que poète dans l’écriture de son récit d’aventures.

Grénoc et les éditions Septentrion rééditent le Journal de bord de Simon Proulx, écrit pendant son expédition en solitaire de 17 jours en en mars 1990. L’aventurier de Sept-Îles, son fils Christian et Alain sont décédés en 1992 lors d’une excursion d’escalade au Mont McKinley en Alaska.

Pionnier du plein air

Le fondateur du Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière (Grénoc) Pierre Rouxel définit Simon Proulx comme un pédagogue de terrain. Il a développé le plein air au Cégep de Sept-Îles en réalisant une série d’expériences humaines dans la nature.

Entrevue avec Pierre Rouxel, fondateur du Grénoc

Le Grénoc prévoit publier annuellement la revue Littoral lors du Salon du livre de la Côte-Nord. Le prochain numéro proposera un dossier sur le Labrador.

Le Groupe dirige aussi une collection «Les cahiers du Grénoc» visant une réédition d’un livre marquant de la littérature nord-côtière chaque année. C’est un roman de Yves Thériault dont l’action se déroule en Basse-Côte-Nord qui fera l’objet de la réédition de Grénoc à l’automne 2024.

De la relève

Deux enseignantes qui ont joint le département de français du Cégep de Sept-Îles, Johanne Charest et Gabrielle Lapierre s’impliquent maintenant pour assurer l’avenir du Groupe et de sa revue.

Le laboratoire imaginaire du Nord de l’UQÀM dirigé par Daniel Chartier collaborateur de la première heure de la revue Littoral soutient aussi le groupe de recherche basé à Sept-Îles. Heureux de constater qu’il y a de la relève, le fondateur Pierre Rouxel continue ses collaborations.