RÉTRO 2023 | Kanen Découverte artistique de l’année

Kanen Pinette-Fontaine «Révélation de l’année». (Photo Jean St-Pierre Macotenord.com)

Auteure-compositeure-interprète, Karen Pinette-Fontaine de la communauté innue de Uashat mak Maliotenam a lancé son premier album « Mitshuap » avec la collaboration de Louis-Jean Cormier en avril, remporté deux Félix à l’ADISQ en octobre pour terminer sur scène en décembre avec ses deux grandes sources d’inspiration Florent Vollant au 20e spectacle de Noël à la Salle JMD de Sept-Îles, puis Sofia Nolin à Montréal.

Révélation de l’année au Québec, Kanen a grandi entourée de musique à Maliotenam. Elle a débuté 2023 avec la tournée en prolongation en Europe du Collectif Nikamu Mamuitun. Avec son premier album, elle a gardé son originalité avec des chansons riches en sonorité parfois indie-rock, parfois plus folk, ainsi qu’en paroles significatives en Innue-aimun et en français.

Aussi Artiste autochtone de l’année au Gala 2023 de l’ADISQ, Kanen s’est fait remarquer par l’académie et par la critique médiatique. Elle a su s’entourer d’une équipe compétente, notamment les gens de Musique Nomade pour grandir. «Le projet Kanen, c’est aussi les gens qui m’entourent, ceux qui m’inspirent, les collaborations.»

Entrevue Kanen, Félix Révélation de l’année ADISQ 2023

La musicienne de Maliotenam entend profiter de sa nouvelle notoriété sans compromis artistique. Kanen continuera en 2024 d’écrire et de composer en favorisant la langue innue. «Ma recherche identitaire et l’apprentissage de ma langue rejoint ma génération et celles du futur j’espère.»

L’année culturelle 2023

L’ADISQ a aussi souligné le travail d’autres artistes innus, soient Katia Rock (2), Matiu (2), Shauit (2) Maten et Natasha Kanapé par des nominations au Gala 2023. 

Grand ambassadeur de sa Côte-Nord natale, le chanteur et comédien Philippe Touzel a effectué en 2023 son retour d’une longue tournée en France. L’ancien du Masque d’Or de Sept-Îles se produit à Québec et Montréal. Il a décroché le rôle principal de la nouvelle comédie musicale de Serge Denoncourt : Hair.

Le film tourné à Pakuashipu «Nutshita en – J’étais là» a obtenu une mention spéciale du jury lors de sa présentation en grande première au Festival du court métrage de Canberra en Australie. L’initiative a pris naissance autour des jeunes Innus du Secondaire de Basse-Côte-Nord. Toute la communauté de Pakuashipu a vécu une expérience collective mémorable pour la création du court métrage de fiction, avec le réalisateur basé à Sept-Îles Martin-Pierre Tremblay, Mathias Mark et l’enseignante de Pakuashipu Marie-Pier Morin.

L’artiste en arts visuels de Baie-Comeau Catherine Arsenault a reçu le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec « Artiste de l’année », lors de la soirée des Prix d’excellence Culture Côte-Nord. «Elle se démarque par la qualité et l’originalité de ses œuvres qui présentent un rapport à l’environnement fascinant. », commentent les membres du jury.

ITUM et Makusham Musique ont initié une démarche incluant une audition devant le CRTC pour la mise en place d’un quota de 5% de musique autochtone dans les stations de radio du pays. Elle a été lancée en marge du Festival Innu Nikamu.

Des anniversaires

La radio CKCN, connue aujourd’hui sous le nom de Plaisir 94,1, a célébré ses 60 ans. C’est le samedi 30 mars 1963 que CKCN a émis pour la première fois à Sept-Îles et Port-Cartier sur la bande AM 560. CKCN a vu grandir la Côte-Nord.

Le spectacle annuel de l’École de ballet de Sept-Îles en mai marquait son 60e anniversaire. L’institution culturelle poursuit la même mission depuis les années 1960. Elle développe la passion pour la danse chez les filles dès l`âge de 3 ans, témoigne la directrice artistique en poste depuis 33 ans, Louise Laforge.

La direction de la Corporation de la Salle de spectacle de Sept-Îles a mis en lumière le talent des artistes professionnels d’ici pour son 30e anniversaire du 11 au 14 mai. Elle a proposé une soirée «Focus autochtone» (Matiu, Maten, Scott-Pien Picard), un samedi avec deux artistes natifs de Sept-Îles (Louis-Jean Cormier, Ema Landry) et un spectacle «Café-Croissant Classique» avec le guitariste Jean-François Haché et le danseur Olivier Arseneault.

Le 25e anniversaire du Musée Shaputuan a permis de dévoiler une nouvelle image et d’annoncer une nouvelle exposition à Uashat. Le Shaputuan à l’angle des boulevards Laure et Montagnais a accueilli de nombreux événements culturels, sociaux et politiques en 25 ans. Il est une véritable institution de la conservation et de la diffusion de la culture innue et de l’histoire de Uashat mak Maliotenam.

Lire aussi : Rétro 2023 | Festival Famille, Innu Nikamu, Festi-Gr-Îles… des événements appréciés et fréquentés