RETRO JUDICIAIRE 2022 | Un facteur arrêté pour pornographie juvénile et une intervenante de la DPJ accusée de trafic de cocaïne

Sur le plan judiciaire, des événements ont marqué l’année 2022. Retour sur deux dossiers judiciaires qui ne sont pas passés inaperçus. 

C’est d’abord une arrestation au mois d’avril qui a marqué les esprits. Mario Rivard, 40 ans, de Sept-Îles à l’emploi de Postes Canada a été arrêté par des enquêteurs de la Sûreté du Québec en lien avec des dossiers de pornographie juvénile.

L’accusé a comparu une première fois le 27 avril sous 4 chefs d’accusation pour distribution, possession et accès à de la pornographie juvénile. Lors de son arrestation, du matériel informatique a été saisi pour fin d’enquête. Mario Rivard a été remis en liberté sous de strictes conditions, le processus judiciaire est toujours en cours.

Deux trafiquants de cocaïne condamnés à 30 et 12 mois de prison à Sept-Îles

En septembre dernier, Samuel Morais et Tommy Tremblay ont été condamnés après avoir tous les deux plaidés coupable à divers chefs d’accusation. Les deux trafiquants écoulaient leur marchandise à Sept-Îles et dans la communauté Innue de Uashat mak Mani-utenam. 

Tous deux n’auront plus le droit de posséder des armes. Le procureur Marc Bérubé qui représente la couronne expliquait que plus de « 275 000 $ ont été confisqués pour et à l’acquis de l’État » dans le cadre de perquisitions.

Une intervenante de la DPJ en attente de procès

Cette affaire concerne aussi Jessica Scremin, une ancienne intervenante de la Direction de la protection de la jeunesse du bureau de Sept-Îles. 

Macotenord.com révélait en juin 2022 la comparution de Jessica Scremin, ancienne criminologue pour la DPJ qui a été retirée de ses fonctions après son arrestation.

Quelques mois plus tard, le procureur de la couronne nous indiquait que le processus judiciaire se prolonge pour Mme Scremin car contrairement à messieurs Morais et Tremblay, elle n’a pas plaidé coupable. 

Le procureur confirme qu’un procès aura lieu pour la criminologue de 25 ans, actuellement libérée sous promesse de comparaître et qui fait face à plusieurs chefs d’accusation en lien avec du trafic de cocaïne.