Sans aide concrète, des résidents de Clarke City victimes de l’érosion des berges se découragent

La tempête du 23 et 24 décembre dernier a créé des dommages importants sur les berges de Clarke City. (Photo Facebook Plage de Clarke City)

Des citoyens de la rue des Campeurs à Clarke City s’impatientent devant le peu de soutien de la ville ou du ministère de la Sécurité publique à la suite de la tempête de décembre dernier ayant créé de nouvelles érosions des berges sur leurs propriétés. Élue il y a bientôt 2 ans, la conseillère du district de Sainte-Marguerite à Sept-Îles, Mélanie Dorion, prend acte des fortes inquiétudes et se désole de voir que des gens envisagent de quitter la région.

L’annonce récente de la création d’un bureau de projets en érosion et en submersion côtières constitue un pas dans la bonne direction, selon la conseillère Dorion. Elle reconnaît que pour l’instant, les irritants sont importants pour ses citoyens.

«Je comprends parfaitement les inquiétudes. L’enjeu de l’érosion des berges concerne plusieurs ministères, les municipalités, les MRC… De la concertation et une saine gestion s’imposent!»

Entrevue avec Mélanie Dorion, conseillère municipale district Sainte-Marguerite Ville de Sept-Îles

La conseillère du district périphérique est par ailleurs en réflexion pour se porter candidate à la mairie depuis la démission surprise du maire Steeve Beaupré. Mélanie Dorion agit comme conseillère responsable des arts et du patrimoine.

Elle est heureuse d’une première participation de la Ville de Sept-Îles le week-end prochain aux Journées du patrimoine religieux

Lire aussi : Sept-Îles célébrera les Journées du patrimoine religieux