Sept-Îles aura enfin une station de capteurs d’air

Seules deux régions du Québec n'ont pas de capteurs d'air

Le ministère de l’Environnement autorise l’implantation d’une station d’échantillonnage d’air. Le porte-parole du comité de défense de la qualité de l’air et de l’eau Denis Bouchard questionne le lieu où elle sera installée.

La Santé publique de la Côte-Nord a émis en novembre 2019 un avis de pertinence pour l’implantation d’une telle station. Les autorités jugent essentielle la cueillette d’indice sur la qualité de l’air. La Ville et le comité de défense de la qualité de l’air souhaitent que les médecins de la Santé publique fassent partie intégrante de la démarche.

Le choix du site n’est pas déterminé, a expliqué le maire questionné sur le sujet en séance publique du conseil municipal à l’Hôtel de Ville. Réjean Porlier souhaite un dénouement rapide. La Côte-Nord est une des deux seules régions au Québec qui ne disposent pas d’indice de qualité de l’air.