Sept-Îles devra attendre les ballons dirigeables pour profiter des retombés du projet minier Strange lake

Lockheed Martin tente de développer des dirigeables hybrides qui pour le transport du minerai entre la mine et Schefferville.

Métaux Torngat fait face à plusieurs défis pour le démarrage d’une mine de terres rares au nord de Schefferville, dont celui du transport du minerai. La compagnie souhaite transporter le minerai par ballon dirigeable jusqu’au réseau ferroviaire menant au Port de Sept-Îles, mais la technologie du fournisseur Lockheed Martin tarde à se développer.

Une route vers Voyse’s Bay sera étudiée avec les 50M$US annoncés récemment pour compléter les études de faisabilité du projet minier sur le plus important gisement de terres rares en Amérique du Nord.

La porte-parole de Métaux Torngat Christine Burow explique que le transport et la main d’œuvre représentent les plus grands défis du projet de 600M$US. Elle est convaincue que le marché des batteries permanentes pour moteur électrique est un marché d’avenir.

Extrait Christine Burow, Métaux Torngat

Les études de préfaisabilités seront effectuées en 2023 et l’ensemble des études pour 2024. Le promoteur a annoncé un partenariat avec Cerberus Capital Management pour l’investissement de 50M$US pour ces étapes.

Entrevue Christine Burow, Directrice Marketing Métaux Torngat

Lire aussi : Le projet minier de terres Rares au nord de Schefferville s’intensifie avec un investissement de 50M$US