Sept-Îles renonce… ou presque à construire un bâtiment communautaire au Parc Ferland

Le bâtiment devait être construit près du Jardin communautaire BoisJoli.

Après plusieurs tentatives pour trouver un entrepreneur lors d’appels d’offres depuis 2019, la Ville de Sept-Îles évaluera d’autres façons de fournir un bâtiment communautaire aux familles du plus populeux parc de maisons mobiles au Québec dans le secteur Ferland. Les élus ont rejeté encore hier une soumission de 1,1M$ pour des travaux évalués à 650 000$.

Pour une troisième fois en respectant le même processus, l’écart entre l’estimé et la soumission est jugé trop important. Le projet au parc Ferland avait été amputé de quelques éléments pour en réduire les coûts, mais ce n’est pas ce qui se produit.

Ce n’est pas de gaieté de cœur que le conseil recule. Le maire Steeve Beaupré veut regarder d’autres options que de retourner en quête d’un entrepreneur en construction, comme scinder le projet. Le Centre de services scolaire du Fer fournit le terrain près de l’école Bois-Joli. Le nouveau bâtiment devait servir au Service des Loisirs de la Ville, au Jardin communautaire Bois-Joli et au Chantier Jeunesse Loisir, fondé par Sœur Ginette Simard.