Sept-Rivières est loin de l’immunité collective COVID s’inquiète Dr Fachehoun

Le directeur de la Santé publique Côte-Nord, Richard Fachehoun, ne s’attend pas à de nouvelles éclosions de COVID-19 en été. Par contre, le taux de vaccination plus faible dans Sept-Rivières (65%), particulièrement chez les jeunes (57%) l’inquiète pour la rentrée scolaire.

L’immunité collective qui permettra le passage de la Côte-Nord du palier d’alerte vert au bleu (beau soleil, zéro nuage COVID) s’établit autour de 80%, mais doit s’étendre sur tous les groupes d’âge.

La couverture vaccinale des 12 à 17 ans est insuffisante à 70% sur la Côte-Nord, sur un objectif de 90%. Dr Richard Fachehoun en est préoccupé.

Entrevue avec Dr Richard Fachehoun, directeur Santé publique Côte-Nord

Les activités parascolaires et même pédagogiques pour certaines bulles-classes seront perturbées à la rentrée si l’adhésion à la vaccination des jeunes de Port-Cartier, Sept-Îles et Fermont n’augmente pas. Les MRC Caniapiscau et Sept-Rivières affichent la plus faible couverture vaccinale de la Côte-Nord à 53,5 et 65%. La Basse et la Haute-Côte-Nord obtiennent les meilleurs résultats à 80 et 77%.