Services réduits à l’urgence de Port-Cartier

Il ne sera pas avantageux de se blesser ou de tomber malade cette fin de semaine dans la région de Port-Cartier. Il y a un manque de médecins disponibles, donc l’urgence se voit obliger de réduire ses services.

Les cas urgents seront vus par le médecin de garde, mais les autres cas seront redirigés vers d’autres services. Présentement, l’urgence dépend de médecins qui proviennent de l’extérieur de la région et qui viennent en dépannage. Selon les informations de Radio-Canada, il y aurait seulement deux médecins pour couvrir le service d’urgence.

Le manque d’accès généralisé au système de santé amène aussi son lot de problèmes. 30% des gens qui viennent à l’urgence de Port-Cartier proviennent de Sept-Îles et des environs. Le système de santé à Sept-Îles n’est donc pas en mesure de répondre à leurs besoins. Urgence engorgée, cliniques sans rendez-vous indisponibles, impossibilité de consulter un médecin le jour même, les gens sont pris au piège et sont prêts ainsi à se rendre dans une autre ville pour se faire soigner.