Stationnements Place de Ville | « J’en ai plein mon casque! », déplore un commerçant voisin

Photo Benjamin Ducornait

Le propriétaire de l’Épicerie Chez Arthur regrette le comportement de certains clients et employés de Place de Ville qui se stationnent de l’autre côté de la rue Smith pour éviter les travaux du centre commercial, empêchant ses propres clients de venir dans son épicerie. 

« C’est tous les jours pareil. Mon stationnement est plein, mais j’ai aucun client dans le magasin », constate le propriétaire de l’Épicerie Chez Arthur, Yannick Gravel.

Il dit passer des heures sans client dans le magasin alors que le stationnement, qui ne compte que quelques places, est rempli. 

Certains clients ne se cachent même pas, raconte le commerçant qui a croisé une cliente de Super C, son panier rempli…

Dans une publication Facebook, l’Épicerie a appelé les Septiliens à la conscientisation : « nous demandons votre collaboration afin de ne pas vous stationner ici, si vous allez ailleurs ! »

Les affiches en avant des poteaux « stationnement réservé au dépanneur«  n’y font rien. « Y’a aucun respect, on voit que le monde s’en fout. »

La problématique ne date pas d’hier

Le fléau n’a pas commencé avec le début des travaux Place de Ville. Yannick Gravel dit se battre avec ce problème depuis plusieurs années. « Mais c’est sûr que depuis qu’il y a les travaux, c’est de pire en pire, et à un moment donné on est plus capable ».

Pendant ce temps-là, Yannick Gravel voit son loyer qui continue d’augmenter… On est à bout de souffle.

Plutôt que de faire la morale, le propriétaire de l’Épicerie espère que son intervention permettra de faire passer le message au plus grand nombre. « On m’en parle donc je pense que ça conscientise. Mais certains le font exprès et ne changeront pas leur comportement. »

Le commerçant n’hésitera désormais plus. Si un véhicule reste plus d’une heure dans son stationnement, il appellera un remorqueur pour le déloger.