Strange Lake se réalisera dans le respect de l’environnement et des résidents

Plusieurs travaux ont été réalisés sur le terrain à Strange Lake pour analyse. (Photo Métaux Torngat)

Métaux Torngat promet de respecter l’environnement et les populations locales avec l’opération d’une mine de terres rares à Strange Lake au nord de Shefferville et une usine à Sept-Îles. L’entreprise a triplé son personnel de direction pour définir les bases du projet minier.

La nouvelle VP Environnement explique que le processus débute à peine. Sylvie St-Jean et son équipe ont commencé des tests, concernant les risques liés à la présence d’éléments radioactifs dans le gisement. En réponse aux questions de certains groupes écologistes lors de la consultation de l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, Torngat assure que toutes les normes sont respectées.

Vraies études en 2024-25

« Des éléments radioactifs, il y en a partout dans la nature. Nous sommes à une étape où nous écoutons les inquiétudes pour choisir la meilleure façon de faire », remarque la VP Environnement Sylvie St-Jean. Les études de préfaisabilité sont prévues en 2024 et de faisabilité en 2025. L’entreprise proposera d’autres consultations. Madame St-Jean précise que la description du projet disponible à cette étape est quand même détaillée.

« Il faut faire attention lorsque l’on parle de nucléaire et d’uranium. Chaque fois qu’Hollywood sort un film sur le sujet, on pense à Hiroshima ou Hulk. Des radiations, il y a en dans nos cellulaires, dans les équipements médicaux, dans l’air même. On ne propose pas de faire de la fusion nucléaire, nous ne modifions pas les terres rages de Strange Lake», précise la VP Environnement de Métaux Torngat.

Taux radioactivité très bas

Elle soutient que les tests actuels indiquent un taux très bas de radioactivités des terres rares de Stange Lake. La direction croit qu’il sera facile de trouver des solutions pour la séparation des métaux et un entreposage sécuritaire prévus à Sept-Îles.

Le projet minier nécessitera un investissement de départ d’au moins un milliard de dollars. Strange Lake héberge à 240 km au nord de Schefferville le plus important gisement de terres rares d’Amérique du Nord. Les perspectives de marché sont excellentes avec la transition vers une économie à faible empreinte carbone, selon Métaux Torngat.