Sur les 17 régions au Québec, la Côte-Nord est la grande perdante des projets retenus par le PSISRSES

Cégep de Sept-Îles

Sur les 175 millions de dollars du Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaires et d’enseignement supérieur (PSISRSES), l’aide financière de 36 931 $ pour l’aménagement d’un mur d’escalade à l’école St-Augustine est vraisemblablement le seul projet retenu sur la Côte-Nord.

Parmi les 17 régions administratives au Québec, la Côte-Nord est la région qui reçoit le moins d’argent du PSISRSES cette année. Le Cégep de Sept-Îles a reçu une réponse négative pour l’agrandissement de son gymnase. Le directeur du Cégep, David Beaudin, ne baisse pas les bras, il explique que l’établissement collégial commencera les travaux en 2025-2026. La direction poursuivra ses demandes de financement d’ici là.

Le projet d’un bloc sportif évalué au coût de 20 M $ fait parti des grandes orientations du cégep dans les prochaines années. M. Beaudin indique que les travaux d’installation des nouvelles entrées électriques au cégep sont d’ailleurs adaptés en fonction des nouveaux pavillons et du futur bloc sportif.

M. Beaudin se dit déçu, mais comprend que le gouvernement devait choisir parmi des centaines de projets partout au Québec et qu’il ne disposait que d’une petite enveloppe.