Transit Sept-Îles ferme sa zone urgence pour sans-abri après 115 nuitées à l’hôtel

La Maison Rotary de Transit Sept-Îles (Photo Facebook : Transit Sept-Îles)

Un partenariat entre l’Hôtel Sept-Îles et la maison d’hébergement Transit Sept-Îles a permis d’offrir un refuge pour des gens en situation d’urgence pour un total de 115 nuitées de janvier à avril 2021.

Le service a accommodé surtout des personnes en situation d’itinérance. Il a été mis en place à la suite du premier couvre-feu de la pandémie. Transit Sept-Îles dispose de 12 lits qui étaient tous occupés. Le directeur David Leboeuf est fier de la réussite du projet pilote de zone d’urgence pour sans-abri. L’expérience s’est déroulée sans incident majeur.

Transit Sept-Îles désire remercier la direction et le personnel de l’Hôtel Sept-Îles pour leur humanisme et leur grande disponibilité. Les propriétaires ont été sensibles à la situation des itinérants devant l’imposition d’un couvre-feu en plein hiver.