Transport aérien: ça ressemble à une joute entre lobby des régions et celui des compagnies

La stratégie tarifaire d'Air Canada a toujours misé sur les voyageurs qui se font rembourser., dénonce Réjean Porlier

Resté très impliqué dans le dossier du transport aérien régional, l’ancien maire de Sept-Îles le perçoit comme une joute entre les lobbyistes des compagnies comme Air Canada et le lobby des régions. En année électorale, les citoyens de la Côte-Nord auront leur petit mot à dire, espère Réjean Porlier.

Le gouvernement paye le gros prix pour les déplacements en avion de ses employés. L’ancien maire comprend que l’intérêt de maintenir un quasi-monopole n’est pas économique, donc il doit être politique. Réjean Porlier est inquiet en attendant le plan de relance en transport aérien du premier ministre Legault.

Entrevue avec Réjean Porlier, ancien maire de Sept-Îles

Lire aussi : Les membres de Coop TREQ sont invités à signer une pétition sommant Québec d’agir

Réjean Porlier défend depuis la  naissance du projet, la solution coopérative TREQ. Selon lui, la sourde oreille de François Legault est choquante, puisqu’il ne semble pas avoir d’autres solutions à la crise du transport aérien qui prévalait avant la pandémie.