Transport aérien l La politique de la CAQ est de la poudre aux yeux regrette Lorraine Richard

Lorraine Richard, députée de Duplessis

La députée de Duplessis Lorraine Richard se dit furieuse, en entrevue pour Arsenal Media, du cas de Mélanie Jean qui doit passer trois jours à Québec pour un traitement qui dure seulement trois heures. Elle demande aux candidats qui se présentent pour la CAQ d’interpeller le premier ministre.

Le CISSS qui réserve les vols médicaux de Mélanie Jean lui impose une seule compagnie aérienne pour ses voyages évoquant les coûts trop élevés des autres compagnies. Ce que vit Mélanie Jean témoigne du quotidien de bien d’autres usagers victimes d’une desserte aérienne qui ne répond plus aux besoins, croit la députée.

« On lui dit, couche une journée de plus à Québec, tu perds une journée de travail c’est pas plus grave », ce n’est pas une façon de traiter les usagers, déplore la députée sortante qui ne se représentera pas à l’automne. 

Lire aussi : Horaires de vols chaotiques l Une Port-Cartoise doit passer la moitié de sa semaine à Québec pour suivre des traitements

« Le ministère de la Santé n’est pas capable de payer les billets d’avion afin de réduire le temps où Mme Jean doit être à Québec. C’est inacceptable » constate Lorraine Richard.

« La politique du transport aérien avec la politique du 500 dollars, c’était que de la poudre aux yeux »

La députée interpelle Kateri C. Jourdain et Yves Montigny

Face à la situation vécue sur la Côte-Nord, Lorraine Richard demande aux candidats de la CAQ sur la Côte-Nord de faire bouger les choses auprès du premier ministre François Legault.