Transports Québec mélange sel, sable et abrasif sur la Côte-Nord cette semaine

(Photo Transports Québec)

Pas toujours facile pour le ministère des Transports et les municipalités de trouver la bonne formule chimique en termes d’abrasif ou de fondant pour une sécurité maximum. Les températures varient entre – 6 et + 6 cette semaine sur la Côte-Nord. La pluie jusqu’en soirée lundi a fait craindre des dérapages ce mardi matin. Quel antidérapant utilise-t-on sur nos routes?

La conseillère en communication de la Direction Côte-Nord du ministère québécois des Transports Caroline Rondeau explique que l’on s’adapte aux conditions pour chaque tronçon de la route 138. En plus du déneigement, l’entretien s’effectue avec de l’abrasif (mélange de sable et granulat) ou du fondant (sel de déglaçage).

Au fil des ans, les spécialistes du ministère des Transports ont étudié l’efficacité des produits et déterminé quel mélange convient à différents degrés et selon le type de précipitation.

Entrevue avec Caroline Rondeau, conseillère aux communications Direction Côte-Nord du ministère québécois des Transports

Hier, dans le secteur de Baie-Comeau, on épandait surtout du fondant avec un peu d’abrasif pour une neige collante. À Sept-Îles sous la pluie, on mélangeait les ingrédients pour une formule plus abrasive en prévision d’un gel. Transports Québec considère aussi le niveau de circulation.

Le ministère entrepose les produits nécessaires pour l’hiver sur au moins deux sites par MRC sur la Côte-Nord. Les entrepreneurs en déneigement ont accès dans plusieurs municipalités à des montagnes de sel provenant d’une mine québécoise aux Îles-de-la-Madeleine et de sable avec granulat.