Trois prix pour Scott-Pien Picard et Laura Niquay, deux pour Kathia Rock et un hommage à Florent Vollant

Scott-Pien Picard, une des vedettes du 4e Gala de musique autochtone à la Salle Jean-Marc-Dion.

Le 4e Gala de musique autochtone Teweikan à la Salle de spectacle de Sept-Îles sous le thème Hommage à la grande nation innue a récompensé trois grands artistes de Maliotenam: Scott-Pien Picard (meilleur album, langue autochtone et Artiste style blues/rock), Kathia Rock (musique traditionnelle et relève) et Florant Vollant avec le prix Hommage et reconnaissance.

L’artiste attikamek de Wemotaci Laura Niquay s’est démarqué avec trois prix dont meilleure interprète et Coup de cœur du jury. Samian a gagné dans la catégorie «Musique d’expression moderne» et le groupe Petapan «Style country».

Des artisans des 14 stations de radios autochtones membres de la Société de communication Atikamekw-Montagnais formaient le jury. Un vote du public réalisé sur le web a compté pour plus de la moitié de la décision finale.

Parmi les moments forts du Gala, soulignons l’hommage rendu aux joueurs de teueikan et celui rendu aux femmes ayant contribué à sauvegarder les langues et transmettre la culture autochtone.

Symboliquement coprésidé par Michèle Audette sénateure originaire de Maliotenam et Claude Gosselin, président chef de direction originaire de Sept-Îles, le Gala a bénéficié d’une précieuse collaboration de l’Aluminerie Alouette. Il reproduisait la formule bien connu de l’ADISQ. Plusieurs artistes en nomination ont proposé des performances sur scène devant une salle presque pleine hier soir.