Trois tempêtes en une semaine | Le MTQ est satisfait du comportement des usagers

La chaussée était difficilement visible samedi lors de la tempête (Photo Benjamin Ducornait - Macotenord.com)

La direction régionale Côte-Nord du ministère des Transports se satisfait d’un bon comportement des automobilistes alors que trois tempêtes ont sévi en seulement une semaine dans la région.

Les équipes étaient prêtes puisque les différentes tempêtes étaient prévues. La conseillère en communication pour la direction Côte-Nord du ministère des Transports, Caroline Rondeau, affirme que les Nord-Côtiers étaient, eux aussi, prêts.

Il n’y a pas eu de grave accident malgré les événements météorologiques à répétition des derniers jours. «Seules des sorties de routes mineures ont été à déplorer sur la longue route 138 », selon Mme Rondeau

«Les gens étaient préparés» – Caroline Rondeau

Le fait que les tempêtes étaient prévues quelques jours d’avance par les météorologiques a permis une réponse prudente des usagers qui ont évité de prendre la route lors des jours de tempête.

Plusieurs critères pour les fermetures de route

Des fermetures de route ont toutefois étaient décidées, notamment samedi. Le ministère prend une telle décision en se basant sur les surveillants routiers qui sillonnent la région par dizaine afin de rapporter en temps réel l’état des routes. Les caméras installées dans plusieurs secteurs dictent aussi les choix de fermeture.

Dans le cas de samedi dernier, la poudrerie accompagnée de forts vents a été prise en compte de même que la tombée de la nuit qui réduisait encore davantage la visibilité. Fermer une route n’est pas une décision facile à prendre, mais nécessaire pour la sécurité ajoute Caroline Rondeau.

«C’est une décision qu’on n’aime pas prendre» – Caroline Rondeau

Pour le déneigement de la 138, le ministère est satisfait du travail de déneigement qui est effectué principalement par des sous-contractants.

Entrevue complète avec la conseillère en communication à la direction régionale Côte-Nord du MTQ – Caroline Rodneau