Tshimishtin, de l’espoir pour les personnes en détresse d’Uashat mak Mani-utenam

Marie-Luce Jourdain coordonnatrice et l'équipe de la nouvelle Maison Tshimishtin

Une journée portes ouvertes se déroule de 9h à 17h ce vendredi afin de découvrir les lieux et la mission de la nouvelle Maison Tshimishtin. L’organisme offre de l’hébergement et de l’aide aux Innus en situation de crise.

Tshimishtin signifie vent d’accalmie. La maison est née des recommandations du rapport qui a suivi l’enquête du coroner à Uashat mak Mani-utenam lors de cinq suicides sur une période de 8 mois en 2015. Après des audiences chargées d’émotion, le rapport a émis 41 recommandations, dont celles de doter la communauté d’une ressource spécialisée.

Un service téléphonique 24/7 pour les Innus de la Côte-Nord vient se greffer à celui du Centre de prévention du suicide. Tshimishtin propose d’abord un service d’accueil, d’écoute et de référence jusqu’à l’ouverture officielle de la maison le 12 juillet.