Ultime séance de négo entre les Métallos et ArcelorMittal

La grande industrie de la Côte-Nord chemine vers le carbo-neutre. (photo Complexe industriel d'ArcelorMittal de Port-Cartier)

Le sort de la négociation chez ArcelorMittal pour les travailleurs de Port-Cartier et Fermont se jouera demain matin, lors d’une ultime séance de négociation entre le syndicat des Métallos et la compagnie minière. Le syndicat activera dès samedi le mandat de grève s’il n’y a pas de nouvelle entente.

Rappelons que la première entente de principe a été rejetée à plus de 90%. La balle est dans le camp d’ArcelorMittal, selon le coordonnateur des Métallos de la Côte-Nord Nicolas Lapierre.

«Le mandat de nos membres était assez clair. Le comité de négociation a aussi été très clair lors de la reprise des négociations au début de la semaine. L’employeur sait ce que ça prend pour régler. À lui de voir s’il est prêt à bouger», déclare-t-il.