Un accident en vélo qui fait réfléchir à Sept-Îles

« L’accident impliquant deux cyclistes samedi sur le pont de la rivière des Rapides de la Route 138 à Sept-Îles est survenu dans un des pires coins », constate le président de Sept-Îles Vélocité, Edmond Michaud. Une reconnaissance de la Route 138 traversant la MRC Sept-Rivières à titre de Véloroute par le ministère des Transports permettrait d’évaluer et d’améliorer la sécurité, croit-il.

La Direction Côte-Nord de Transports Québec prévoit déjà des investissements pour améliorer  la traverse de la rivière des Rapides en vélo à partir de 2022, annonce la porte-parole du ministère Caroline Rondeau. Seulement trois accidents sont survenus dans le secteur en 5 ans.

Il y a deux à trois fois plus de circulation en vélo à Sept-Îles qu’à Baie-Comeau, selon un sondage. Pourtant la Véloroute des baleines qui traverse Charlevoix et la Haute-Côte-Nord s’arrête à la Baie-Saint-Pancrace à Baie-Comeau. Une Route verte dans Sept-Rivières permettrait d’évaluer chaque tronçon et d’intervenir pour favoriser un partage de la chaussée, croit le président de Sept-Îles Vélocité.

Le cas de la rivière Rapides qui sera corrigé par des investissements jusqu’à 5M$ sur deux ans est certainement un des secteurs les plus urgents puisque la Ville entretient une piste cyclable jusqu’au Parc Aylmer-Whittom, alors que le ministère des Transports a aménagé plusieurs kilomètres cyclables de l’autre côté du pont.

Entrevue avec le président de Sept-Îles Vélocité, Edmond Michaud

Selon le président de Sept-Îles Vélocité Edmond Michaud, il y a beaucoup de travail à faire pour améliorer le circuit cyclable. La piste de la Ville de Sept-Îles ne respecte pas le Code de la route en favorisant la circulation des vélos en sens inverse des voitures.