Un autre mouvement de grève à venir à la STQ

À l'entrée du port menant aux installations de la Société des traversiers du Québec à Matane. Arsenal Media - Photo Romain Pelletier

Un deuxième syndicat représentant des salariés de la Société des traversiers du Québec annonce le déclenchement de moyens de pression dans les jours à venir.

Après le Regroupement des traversiers CSN, c’est maintenant au tour du syndicat des Métallos qui représente les officiers mécaniciens et de navigation des traverses de Sorel, Québec, L’Isle-aux-Coudres, Matane et Tadoussac de se doter d’un mandat de grève.

Les Métallos ont voté à 97% en faveur d’une grève intermittente de 5 jours, dont les deux premiers jours seront exécutés les 14 et 15 août prochain.

Le syndicat soutient dans un communiqué que la partie patronale n’a toujours pas obtenu son mandat de négociation de la part du Conseil du trésor ce qui est reçu comme un manque de respect.

Les Métallos affirment n’avoir touché aucune augmentation de salaire depuis 2018, une situation qui a creusé un écart de près de 10$ de l’heure avec des emplois comparables dans le secteur privé.

Le débrayage s’amorcera le samedi 14 août à 6 h du matin pour se poursuivre jusqu’au lundi 16 août à 5 h 59.