Un comité Habitation à la Ville de Sept-Îles active des solutions à la crise du logement

Pas facile de trouver à se loger à Sept-Îles et sur la Côte-Nord, confirme le récent rapport de la SCHL. (Image d'illustration par Depositphotos)

Le rapport récent rapport annuel de la SCHL confirme une crise du logement sur la Côte-Nord, avec une baisse du nombre de loyers disponibles et une hausse des prix, tant à Sept-Îles que Baie-Comeau en 2023. La Ville et l’OMH à Sept-Îles demeurent proactives avec la création d’un comité Habitation, réagit le conseiller Guy Berthe.

Le projet de construction d’un édifice de 60 logements sur le même modèle que celui construit pour OMH de Sept-Îles près de l’église Marie-Immaculée pourrait aller en chantier dès 2024, précise le président de l’Office municipal d’Habitation Guy Berthe. L’idée de transformer des logements de 6 pièces et demie en appartements plus petits progresse aussi.

En plus des projets de logements sociaux de l’OMH, plusieurs promoteurs privés sont en contact avec la ville avec des projets de construction résidentielle, assure Guy Berthe. Des annonces seront faites d’ici quelques jours.

Besoin de 3 pièces 1/2

Les corporations de développement économique de Sept-Îles et Port-Cartier ont commandé une étude sur les besoins en habitation. Le conseiller municipal et président de l’OMH a rencontré la ministre provinciale responsable du dossier France-Élaine Duranceau pour la sensibiliser à la situation de la région. Il a aussi discuté avec les gens de la Société du Plan Nord pour positionner le dossier de 60 nouveaux logements, qui pour l’instant reste sans financement.

Entrevue avec Guy Berthe, président Office municipal d’Habitation (OMH) de Sept-Îles

Le conseiller Guy Berthe précise qu’il y a des rencontres intenses avec des promoteurs privés pour un parc immobilier prévoyant la construction de nouvelles rues pour des maisons, des duplex ou des maisons en rangée. « Nous regardons tous les milieux avec qui nous pouvons nous associer pour du développement en habitation. La Ville peut être un bon facilitateur », assure Guy Berthe.

La crise en chiffre

Le taux d’inoccupation s’établissait à 1,3% à Sept-Îles et 0,6% à Baie-Comeau. Le prix moyen d’un appartement de 4 pièces et demie à Sept-Îles est passé de 756$ en 2022 à 875$ en 2023. Le prix est généralement moins cher à Baie-Comeau, pour un 4 et 1/2 , il est passé en un an de 720 à 753$ par mois.

Le rapport de la Société Canadienne d’Hypothèque et de Logement SCHL affiche une forte croissance de la demande de logements locatifs partout au pays, ainsi qu’une diminution du nombre d’appartements destinés à la location. Le taux d’inoccupation au Canada a atteint un creux en 2023 à 1,5%.

La croissance du prix moyen des loyers a atteint 8%. La croissance des loyers dépasse celle des salaires, ce qui réduit l’abordabilité, constate la SCHL. Si on ajoute l’inflation pour le transport et l’alimentation, l’appauvrissement des ménages devient galopant.