Un conflit entre Métallos et ArcelorMittal dans le contexte d’un prix du fer jamais vu

Le fer qui transite par Sept-Îles et Port-Cartier se vend 263,10$ US la tonne un autre record

Le conflit chez ArcelorMittal Côte-Nord s’inscrit dans le contexte d’un marché du fer en forte hausse avec d’excellentes perspectives. Le prix a encore bondi de 10% hier, pour inscrire un autre record phénoménal à 263$US la tonne.

Selon les experts, la demande en Chine et la relance économique globale arrimée aux difficultés d’exportation en Australie et au Brésil, va maintenir un prix du fer élevé. La demande est supérieure à la capacité maximale des mines actuellement en opération dans le monde. Le directeur général de Desjardins Ressources naturelles Steeve Chapados entrevoit un superboom qui modifie le cycle économique du fer que l’on connaît sur la Côte-Nord.

Steeve Chapados Desjardins Ressources naturelles

L’expert dans les mines et métaux Steeve Chapados conclut bien sûr que la conjoncture ne pouvait pas tomber mieux pour les Métallos dans le renouvellement des conventions collectives dans l’industrie du fer.

Entrevue avec le directeur général de Desjardins caisse Ressources naturelles Steeve Chapados

Les compagnies ArcelorMittal, Champion Iron et Rio Tinto IOC produisent au coût d’environ 40$US la tonne et le transport se solde à 20$ la tonne. Donc la marge de profits est énorme avec des ventes à plus de 260$US la tonne.